/, Résumé de livre/La médecine face à l’au-delà. Jean Jacques Charbonier

La médecine face à l’au-delà. Jean Jacques Charbonier

la-medecine-face-a-l-au-dela-charbonierLa médecine face à l’au-delà. Jean Jacques Charbonier.
Edition Guy Trédaniel. Sept 2010. 265 pages.

Présentation de l’auteur :

Jean Jacques Charbonier est médecin anesthésiste réanimateur. Son métier autant que sa vie personnelle l’ont amené a croire à une vie après la mort, ainsi qu’à une vie dans l’invisible. Aussi difficile que puisse être de partager ce point de vue en France en tant qu’Homme de science médicale, le docteur Charbonier a écrit de nombreux livres sur le sujet et donné la parole à de nombreux patients, comateux, mais aussi médiums, médecins et personnes pouvant témoigner d’une Vie après la vie.

A qui s’adresse ce livre :

  • Celles et ceux qui ont peur de la mort
  • Personnes endeuillées
  • Personnes hypersensibles
  • Le corps médical
  • Médium débutants
  • Personnes qui veulent comprendre

Quelles réponses à quelles questions :

  • Ça fait quoi de mourir ?
  • Y’a quoi après la mort ?
  • La vie après la mort existe-t-elle ?
  • Comment lire les messages de l’au-delà ?
  • Comment savoir qu’un défunt me parle ?
  • Comment décrypter mes perceptions médiumniques ?
  • Comment la spiritualité peut-elle guérir ?
  • Comment fonctionne la médiumnité ?
  • Pourquoi la science ne croit pas à la vie après la mort ?

Résumé du livre :

Le but du livre est de témoigner de l’existence d’une Vie après la mort, et d’un dialogue entre l’au-delà et le monde des vivants. Pour cela l’auteur rassemble de nombreux récits réels, des interviews d’experts, et fait des comparaisons interculturelles. Au delà des témoignages, l’auteur souhaite également démontrer l’importance de l’apport du spirituel dans l’approche médicale notamment en matière de guérison.

La première partie du livre est dédiée à la démonstration de l’existence de l’esprit.
Nombreuses personnes relatent avoir ressenti -ou été témoins visuellement, de la « sortie de quelque chose de vivant » au moment du décès ; qui pourrait correspondre à ce que l’on appelle esprit. Cette sortie de l’esprit au moment de la mort se manifesterait par différents phénomènes sous diverses perceptions sensorielles, auditives, olfactives ou télépathiques, sur les lieux du décès ou même à distance. Si on considère qu’il existe une sortie de corps de l’esprit, une enseignante et chercheur dans le domaine de la santé, Lydia Nikasinovic suppose qu’il y aurait aussi une « incorporation de l’esprit » au moment de la naissance, ce qu’elle estime avoir vécu avec son premier enfant.

La France est un pays sous-développé spirituellement quand de nombreux pays valident déjà ces concepts de survivance de l’Esprit après la mort et les intègrent dans leur approche médicale (USA, Suisse, Allemagne pour ne citer qu’eux, et tout particulièrement le Brésil). Le problème réside notamment en France dans le fait que le spirituel soit assimilé au religieux ce qui n’a pourtant rien à voir.
La spiritualité repose sur la certitude qu’il existe des Esprits et un monde invisible relayé à un « au-delà ». Il est possible de croire en Dieu et d’appartenir à une religion sans être spirituel, et inversement. La spiritualité est simple et naturelle, dit l’auteur. Elle s’apprend grâce à des expériences, des investigations et des intuitions personnelles. Donc, la seule façon de s’intéresser à la spiritualité et de trouver ses réponses en vivant ses propres expériences.

La spiritualité serait capable de guérison. La prière, l’amour, les pensées positives, les dialogues avec l’autre monde, les EMI peuvent être à l’origine de guérisons incroyables non expliquées par la science. En ce sens, la médecine actuelle devrait traiter un patient de façon globale et collaborer avec les concepts spirituels. Malheureusement le spiritisme fait peur car il est fortement influencé par ces expériences parfois dramatiques de « tables tournantes » et autres fantômes. Le spiritisme a pourtant été clarifié et développé par le Français Allan Kardec. Autant son œuvre a largement contribué au développement du spiritisme au Brésil, autant en France nous sommes très en retard. Le spiritisme est déjà utilisé par des médecins dits spirites au Brésil. Selon eux, un grand nombre d’internements et maladies psychiatriques pourraient être résolues grâce à l’aide de médiums.

La deuxième partie du livre est consacrée aux bénéfices de la prière et son utilité dans la guérison des maux et des maladies.
L’auteur lui-même s’est vu être le légataire officiel des prières de guérison utilisées par la célèbre médium Michèle Riffard. Cette partie du livre parle de prières mais aussi de magnétisme, de dialogue avec l’Esprit des comateux et d’accompagnement au moment de la mort.

Toutes les personnes qui témoignent démontrent que l’Amour se manifeste énergétiquement dans l’invisible et se transmet. Il est par ailleurs reçu par son destinataire quelle que soit la distance et le niveau de conscience (notamment s’agissant des personnes dans le coma). En effet des recherches scientifiques soutiennent résultats à l’appui que le comateux peut entendre, voir et ressentir avec un autre niveau de conscience le soutien de leur proche, les mots et les passes magnétiques. Preuve qu’il existe par ailleurs une conscience au-delà de l’organe même du cerveau.

La troisième partie, ou l’éloge de l’expérience transcendante notamment de l’EMI (Expérience de Mort imminente).
C’est fort d’une expérience transcendante qu’enfin le sujet comprend au delà des mots. Il revient de son expérience complètement transformé, il est une nouvelle personne et vit une re-naissance. Nombreux sont les témoignages qui abondent dans l’idée que la Vie serait là-haut, et que nous ne serions qu’en train de vivre une expérience ponctuelle de vie sur Terre dans un véhicule qu’est notre corps. Nous aurions eu plusieurs vies avant, serions à même de vivre plusieurs vies après celle-ci. Les esprits de l’au-delà peuvent rentrer en contact avec les esprits du monde réel. Des enseignements, des guidances peuvent alors avoir lieu entre les Esprits des deux mondes. En ce sens, les défunts nous envoient régulièrement des signes de leur présence.

Le problème des scientifiques résident dans le fait qu’ils veulent à tout prix que tout soit explicable et reproductible. Ils n’acceptent pas l’idée que quelque chose puisse échapper à leur niveau de compréhension, ce qui pourtant fait partie de la part « magnifique » de la spiritualité. Nous pourrions tous sentir la présence du monde invisible et communiquer, car nous avons tous ce potentiel en nous.

La 4ème partie du livre aborde le lien entre médecine et médiumnité.
Les médiums possèdent des facultés très développées, davantage que la moyenne pour rentrer en communication avec le monde invisible. Quelle explication scientifique à cela ? Le cerveau agirait comme un récepteur holographique des informations provenant d’une conscience énergétique (individuelle et collective) extra corporelle. Il agirait aussi en tant qu’émetteur doué de communication via notamment la prière et les pensées positives. Notre corps et le cerveau ne serait que le relais entre deux mondes. Par ailleurs, autant une conscience se situe à l’extérieur de nous mais une conscience peut aussi nous incorporer pour communiquer. Ainsi nous aurions tous des facultés médiumniques.

Nombreuses sont les institutions, les hôpitaux dans le monde qui collaborent avec les médiums. En France, l’auteur nomme Henry Vignaud, Florence Hubert, Jean-Marie Legall, Michèle Riffard. Evidemment, il convient toujours de faire preuve de prudence quant à la réputation et au sérieux dudit médium. Il se trouve en effet que certaines personnes mal intentionnées ternissent la réputation globale des médiums. Comment fonctionne la médiumnité ?

Certains médiums ont observé des manifestations physiologiques inconfortables dans l’exercice de leur fonction (profonde frilosité, addiction au sucre, diabète, arthrose). L’auteur en propose une explication scientifique et donne, à leur demande, des conseils médicaux pour la longévité confortable de leurs pratiques.

Citations tirées du livre :

« La quantité de preuves de la survie après la mort est telle que les ignorer revient à se tenir face à l’Everest et à affirmer obstinément qu’on ne voit aucune montagne. »
Colin Henry Wilson.
1931-2013 Ecrivain romancier philosophe Britannique

« Le XXième siècle sera spirituel ou ne sera pas »
André Malraux.
(1901-1976) écrivain, aventurier, homme politique et intellectuel français

Par |2019-09-16T09:30:22+01:0018 septembre 2019|Connaissance de soi, Résumé de livre|0 commentaire

A propos de moi :

Marie-France Marchand alias Woman on tour est devenue Experte dans l’art de mettre en œuvre le changement. Hypersensible et atypique, elle est passée d’une crise existentielle à une émancipation authentique via un processus de transformation intérieure, incluant expériences initiatiques et tour du monde. Maître praticienne en Hypnose Ericksonienne, Pranathérapeute, formée auprès de coachs Canadien&Américain, Bouddhiste et en évolution perpétuelle, elle accompagne ses clients dans un voyage intérieur où émotions et spiritualité sont ses valeurs essentielles.

Laisser un commentaire