/, Connaissance de soi, Emotions, Gérer ses émotions, Hypersensibilité, VOYAGE INTERIEUR/« JE PENSE TROP » : ce livre pourrait changer votre vie

« JE PENSE TROP » : ce livre pourrait changer votre vie

Je pense trop. Un livre incontournable pour toutes les personnes au mental foisonnant, et au sentiment de ne jamais être « à la bonne place » ni avec « les bonnes personnes ». Je vous propose un résumé de ce livre afin de vous présenter les grandes notions défendues, et vous donner envie de le lire. Ce livre « Je pense trop » pourrait changer votre vie.
.

je pense trop, christel petit collin, livre, résuméJE PENSE TROP
Comment canaliser ce mental envahissant?

de Christel PETITCOLLIN

(Formatrice en communication et développement personnel, conférencière et écrivain.)

aux Editions GUY TREDANIEL

 


RESUME DE LIVRE

lecture assurée en 10 MINUTES
.

J’ai découvert ce livre « Je pense trop » au détour d’un rayonnage, dans une librairie de la Gare de Lyon, à Paris, quelques minutes avant de prendre mon train. Le titre m’a interpellée immédiatement. Il en est certainement de même pour vous, si vous entamez la lecture de ce résumé. Et vous n’allez pas être déçu(e).

Faites-vous partie de ces personnes qui ont un « petit vélo » fort actif dans leur tête ; « je pense trop » est votre refrain ? Avez-vous des idées bouillonnantes ? Etes-vous ce genre de personnes qui observez, interprétez, analysez, commentez intérieurement et générez de nombreuses émotions associées… ? Auquel cas ce livre vous aidera à comprendre le mode de fonctionnement de votre cerveau (d’une façon très simple ; nul besoin de se lancer dans une analyse complexe du cortex)… et d’apprendre à canaliser ce mental envahissant. Il en ressortira un profond soulagement. Votre esprit sera plus calme et mieux outillé pour gérer vos émotions paisiblement.

Le livre « Je pense trop » ne s’adresse pas seulement aux personnes qui ont un esprit très productif. Non. Il s’adresse aussi et surtout à celles et ceux qui ajoutent, à cette grande productivité du mental, un sentiment d’être différent.

.


Extrait :

« Je pense trop. Mes proches me disent que je suis compliquée et que je me pose trop de questions. Dans ma tête ça ne s’arrête jamais. Parfois je voudrais débrancher mon esprit et ne plus penser à rien. J’ai l’impression de venir d’une autre planète. Je n’arrive pas à trouver ma place. Je me sens incompris. »

La richesse de notre mental (observation, commentaires, analyse, etc..) est associée à une vision du monde bien particulière, qui est magique et très utile quand elle trouve sa résonnance avec notre interlocuteur. Dans le cas contraire, le sentiment d’être un vilain petit canard, un bisounours naïf surgit rapidement. »

Le portrait réalisé par Christel Petitcollin d’une de ses clientes ; il s’agit d’une jeune fille de 20 ans, a été pour moi un exemple touchant, auquel je me suis rapidement identifiée et qui a motivé notamment l’achat du livre. Aussi, je vous le partage.

« Elle me consulte pour un manque de confiance en elle. (…) au travers de ce qu’elle me raconte se dégage le portrait d’une fille brillante et créative qui n’a pas d’échec notoire à son actif. Au contraire, à son grand étonnement, elle valide l’un après l’autre chaque semestre universitaire. Tout va objectivement bien, malgré cela, plus le temps passe, plus elle doute d’elle-même. (…) Camille se sent de moins en moins à sa place et se demande si elle a fait le bon choix d’orientation. Chez elle, c’est un sentiment d’imposture qui grandit. Dans sa vie sociale elle se sent également différente des autres. Les centres d’intérêts et les conversations de ses camarades sont en décalage permanent avec ce qui lui paraît réellement important et intéressant. Dans les soirées brusquement il se produit un étrange décrochage à l’intérieur d’elle-même. Tout à coup elle se demande ce qu’elle fait là et pourquoi les autres semblent prendre du plaisir à cette soirée vaine et superficielle. Toute la gaieté ambiante lui semble factice. Alors elle n’a plus qu’une envie : rentrer chez elle au plus vite. »

Qu’en pensez-vous ? Interpellé(e) ?

.

Le livre « Je pense trop » est donc décomposé en 3 parties.

.

1/ L’hyper sensibilité et le foisonnement mental

On y découvre de façon analytique, la face cachée de nos modes de fonctionnement. On comprend alors pourquoi on est « hypersensible », « hyperlucide » ; c’est lié à notre « câblage neurologique ».

❝ Voilà comment un surefficient vit son quotidien, bombardé d’informations, mémorisant une foule de détails, essayant d’anticiper et de deviner le reste à travers ses collectes d’informations, se posant mille questions et souvent dans un état émotionnel de méfiance et de tension. (…) La première caractéristique de votre cerveau est d’être hyperesthésique (auditive, visuelle, gustative, kinesthésique etc). C’est le terme scientifique pour désigner le fait d’avoir les cinq sens dotés d’une acuité exceptionnelle. C’est aussi un état d’éveil, de vigilance, voire d’alerte permanente.❞ 

La surefficience provient d’une utilisation préférentielle du cerveau droit qui rend la pensée abstraite, créative, imagée et arborescente, par opposition aux personnes plutôt « cerveaux gauches » dont la pensée est analogique. Avoir une dominante « cerveau droit » rend tout notre caractère et notre mode de fonctionnement en société très différent. Les surefficients sont notamment des personnes idéalistes, et hyper-affectives ce qui, associé à leur hypersensibilité, les rendent particulièrement vulnérables.
Christel Petitcollin prend la liberté de séparer les « cerveaux droits » des cerveaux gauches ». Ces derniers étant les plus représentés dans la société ; elle les appelle les « normopensants ».

.

2/ L’idéalisme et le réel décalage avec la majorité des gens

Le décalage que l’on ressent est lié à notre idéalisme, notre grande échelle de valeurs… Un surefficient peut être qualifié de « bisounours » tant il est optimiste, positif, orienté solution. Le problème c’est que la société carbure au négatif. Difficile alors de se sentir compris.

Ne pas se connaître et ne pas trouver notre communauté de coeur crée en nous un vide identitaire et beaucoup d’inconfort, que l’auteur décortique avec nous pour nous permettre d’assumer qui nous sommes, et surtout d’aller à la rencontre de celles et ceux qui nous ressemble. Le première « problème » d’une personne hypersensible est ce vide identitaire : cette mésestime de soi et cette méconnaissance de soi qui crée des sables mouvants quotidiens, très inconfortables.

L’auteur rappelle à quel point il est important de se connaître soi, de s’aimer et de se respecter pour pouvoir pacifier et bonifier nos relations en société. Par ailleurs, il va être très important de trouver des personnes qui nous ressemblent pour se sentir en phase. Se comprendre et se connaître permet de ne plus lutter dans un monde de normopensants à chercher à se faire comprendre. En revanche, aller à la rencontre de notre communauté d’âme rend la vie plus douce.

.

3/ Comment bien vivre avec ce type de personnalité : les solutions

Evidemment l’auteur nous livre tout un panel de conseils et de solutions pour bien vivre notre personnalité au quotidien et savoir en tirer parti. Voir aussi des conseils quand on se sent différent, dans cet article.

• Un conseil que je trouve très utile est celui d’aller chercher le surpassement en chargeant notre quotidien de nombreux challenges et apprentissages. Le cerveau d’un surefficient a besoin d’être nourri, rempli, en ébullition : donc n’hésitez pas à lui en donner beaucoup à découvrir, faire, voir, apprendre… Ensuite c’est tout un art de savoir jauger les limites à ne dépasser pour ne pas s’écrouler en burn-out. Une personne hypersensible peut apprendre cela : le juste milieu entre dépassement de soi qui nourri l’estime de soi et la passion, et l’écoute de soi et le repos salvateur…

• Un hypersensible va avoir besoin de libérer son énergie par le sport, la danse ; toutes activités physiques qui permet de s’exprimer. 

• Bien sûr, entre autres « solutions » qui sont plutôt des voies d’expérimentation : apprendre à lâcher-prise et réduire le perfectionnisme idéaliste jusqu’au-boutiste. 😉 Plus facile à dire qu’à faire : ce sont tous les enjeux de l’hypersensible !

J’ai personnellement dévoré le livre, en riant, pleurant (de joie, de soulagement…). J’étais profondément soulagée. Depuis la lecture de ce livre tout a changé dans ma vie. Les solutions évoquées par Christel sont pour 80% d’entre elles ; des actions que j’ai moi-même mises en place dans ma vie, suivant ce livre ou bien de façon intuitive. Aujourd’hui quand je relis ce livre, je vois tout le chemin de transformation qu’il y a eu dans ma vie, la véridicité des propos, la pertinence des choix proposés et je souris d’émotion, d’avoir trouvé mon livre. En sera-t-il de même pour vous ?
.


Note personnelle :

Être hypersensible n’est pas un handicap et n’est pas non plus une vérité immuable. De plus l’hypersensibilité peut se vivre merveilleusement bien. 

==> Ce livre est une révélation pour toute personne qui ne s’est pas encore connue et approuvée.

Ensuite, avec de l’estime personnelle, les bons choix de vie, la connaissance de soi, des outils de gestion des émotions… et bien l’hypersensibilité se nivelle harmonieusement et devient une force. Le programme Love Emotion est justement la méthode originale que j’ai créée :  parcours de transformation personnelle, de l’hypersensibilité comme handicap, à une hypersensibilité vécue comme une force paisible.


Si vous débutez sa lecture, surtout partagez-moi en commentaires votre point de vue.

Affectueusement,
Woman on tour

Marchand Marie-France, Hypnothérapeute, Pranathérapeute

Cabinet Hypnose « Woman on tour » à Niort

PRENDRE RDV

06.71.21.91.65

ME TROUVER

8 bis Rue rouget de Gourcez

Résidence Fontane

79000 Niort

TARIFS

HYPNOSE 70€

PRANA 40 €

MEDITATION GUIDEE

Séance privée 30 €

Séance en groupe  10 €

About the Author:

Marie-France Marchand alias Woman on tour est devenue Experte dans l’art de mettre en œuvre le changement. Hypersensible et atypique, elle est passée d’une crise existentielle à une émancipation authentique via un processus de transformation intérieure, incluant expériences initiatiques et tour du monde. Maître praticienne en Hypnose Ericksonienne, Pranathérapeute, formée auprès de coachs Canadien&Américain, Bouddhiste et en évolution perpétuelle, elle accompagne ses clients dans un voyage intérieur où émotions et spiritualité sont ses valeurs essentielles.

Leave A Comment