Quand la dépression nous veut du bien…

Quand la dépression nous veut du bien

[ story thérapie ]

Tous les ans au 1er Janvier, je prends un temps pour moi pour me projeter dans l’année qui s’en vient.
C’est un rendez-vous avec moi-même durant lequel je mets des mots sur mes envies professionnelles et personnelles.
J’évalue ce qui est réalisable puis je planifie d’ores-et-déjà le 1er trimestre.

Cette année, ma séance habituelle s’est transformée en consternation.

Intellectuellement, le « programme » de l’année était clair : plan de formation, loisirs, voyage…
Tout était sur papier.
Pourtant, dans mon coeur : zéro effet.
Pire même, je ressentais dans mon coeur un manque d’enthousiasme qui frôlait le dédain.
« Boffff » disait mon coeur à pas lourds.
Côté corps, pas mieux. Zéro énergie, aucun élan, aucun dynamisme pour me faire agir.
C’est comme si une chape de plomb m’était tombée dessus, m’engloutissant de la tête aux pieds.
Surprise et consternation.
Je me sentais vidée, lourde, désenchantée et… en prison.
Est-il possible de s’y mettre volontairement ? Oui.
Mais là, rien à voir.
Une autre partie de moi sait qu’il est essentiel (vital même !!) de faire de chaque année, 365 jours qui comptent.
Et j’avais envie de passer une année 2019 aussi merveilleuse que les années passées ! Ah ça oui.
Alors quoi. Que se passait-il ? Où était-elle la vraie Marie-France ?
Celle qui rayonne, souriante, ouverte aux autres et au monde, cette personne dynamique qui entreprends sa vie ?
Les jours se sont succédés, solitaires, sobres, aussi lourds les uns que les autres.
Envie de rien. Apathie totale.
Wow, wow, surprenant !
Je revenais tout juste d’un voyage en Israël ; un voyage merveilleux.
J’étais remplie de vie. Qu’avait-t-il bien pu se passer ??
Après l’abbération viennent les questions.
Pourquoi ?
Quoi faire ?
Le risque aurait été de remettre toute ma vie en cause et de voir cet état d’être comme une dépression généralisée.
J’en avais tous les symptômes par ailleurs. Gros piège dans lequel ne pas tomber !
En tant que femme hypersensible, capable de questionnements existentiels, capable de refaire le monde, OUI.
J’aurais pu plonger aux Enfers en me blâmant.
Ici il n’en était pas question.
La connaissance fine que j’ai de ma personnalité, de mes besoins, de mon histoire passée et ses leçons de sagesse.
L’assurance d’avoir fait des choix en conscience, guidés par mon intuition…
Tout cela m’assurait qu’il n’y avait aucune remises en question à faire.

Par contre, j’étais de toute évidence invitée à quelque chose. Mais quoi ?

Première attitude indispensable : * Go with the flow *
Même si c’est désagréable : accepter. Accueillir. Lâcher-prise !
Deuxième attitude indispensable : interpréter, enquêter, comprendre. 
Je me suis lancée dans une introspection.
Réflexion, grattage de papier, on déchire et on recommande.
AAAAAAH !!
Et quelque chose a commencé à jaillir : un plan de vie à 10 ans.
(Ce que je n’avais encore jamais pu faire)
Du coup : remise en perspective du présent à la lumière de cette vision à 10 ans.
Mes décisions d’aujourd’hui vont-elles dans le sens de cette vision à 10 ans ?
Tiens tiens… Un projet abandonné semble devoir revoir le jour….
Une piste se dessine.
Par moment je voyais mon coeur, tel un rayon de soleil levant, poindre le bout de sa lumière au bout du tunnel, comme un phare pour un bateau.
Mais le tunnel, je restais dedans. Pour le moment.
J’ai continué dans mon enquête.
C’est ainsi que j’ai fait faire mon référentiel de naissance et mon thème en astrologie chinoise pour croiser les informations.
Ce fut 6 heures de contenu riche d’interprétations en mots et en histoire qui clarifièrent encore plus mes hypothèses de départ.
Il était question pour moi cette année (année 4 en numérologie) d’ensemencer.
C’est pas rien d’ensemencer.

Mon mot à moi c’était «  accoucher »

Curieusement c’est un mot qui ne me quittait pas.
Je sentais une énergie en moi qui devait être mise en mot et en lumière.
Je devais (impulsion vitale) revenir à un projet laissé de côté.
C’est alors que j’ai choisi une coach pour être accompagnée dans cet « accouchement ».
J’ai travaillé 3 mois.
J’étais en couveuse.
Je me suis vue « suspendre » beaucoup de choses pour soulager l’instant présent déjà intense pour lui permettre de se suffire à lui-même.
Les jours passaient, j’étais seule, à l’écoute de ce besoin de cocooning et d’incubation.
L’ouvrage a donné naissance a un début de projet. J’ai continué à peaufiner les détails.
Et puis à Pâques, jour symbolique de la résurrection du Christ, à Pâques j’ai « accouché » du projet dans sa version finale.

 «  Love Emotion »

J’ai senti
….une vague de chaleur me remplir lentement
….une clarté se faire,
…un apaisement s’installer,
…. et le « menu » de mon année s’animer à nouveau.
Ce fut progressif.
Puis, au 1er Juillet, 6 mois après l’apparition de cette chape de plomb, j’ai pu dire que le voile s’était levé. Totalement.
J’étais re-devenue moi-même, libre, rieuse, pleine d’envies !
J’avais été appelée vers de nouveaux ailleurs.
Il était nécessaire de «  me dire oui ».
La vie, en mère protectrice m’a imposée un état d’être qui m’a « clouée » au lit, façon de parler.
Juste pour s’assurer que je n’allais pas crapahuter par monts et par vaux, là où je n’étais pas attendue.
J’avais un rendez-vous à honorer.
La vie me l’a rappelé.
Et non, les émotions négatives, le mal-être ne sont pas toujours prosaïquement une « dépression » généralisée.
Pas besoin de médicaments.
Pas besoin de se blâmer à un niveau identitaire.
C’est par ces expériences dont je me fais la témoin, que je peux dire : derrière une souffrance se cache un grand cadeau.

About the Author:

Marie-France Marchand alias Woman on tour est devenue Experte dans l’art de mettre en œuvre le changement. Hypersensible et atypique, elle est passée d’une crise existentielle à une émancipation authentique via un processus de transformation intérieure, incluant expériences initiatiques et tour du monde. Maître praticienne en Hypnose Ericksonienne, Pranathérapeute, formée auprès de coachs Canadien&Américain, Bouddhiste et en évolution perpétuelle, elle accompagne ses clients dans un voyage intérieur où émotions et spiritualité sont ses valeurs essentielles.

Leave A Comment