Changer de vie

Es-tu un BACKPACKER ?

on

C’est QUOI un BACKPACKER ?

img_4179

Backpackers en Thaïlande – crédits photos Woman on tour

Carte d’identité du backpacker en 10 POINTS et découverte de l’UNIVERS des backpackers.

Je viens d’entrer dans un monde bien à part, celui des backpackers = des routards, dits aussi les chemineaux ou pèlerins…

La majorité des voyageurs qui m’entourent sont en déplacement pour longtemps : 3 mois, 6 mois, un an.

Nous nous retrouvons dans la salle commune de l’auberge et discutons comme si on se connaissait de la veille, nous partageons la même philosophie de vie avec notamment l’envie de vivre et de se réaliser « autrement ».

Je reconnais en eux des profils atypiques ; moi qui me trouvais différente, avec eux j’ai trouvé ma communauté de coeur.

Nous avons sensiblement les mêmes histoires : burn-out du boulot-métro-dodo-patron-pas-rigolo, démission (souvent d’un poste à responsabilités – comme c’est curieux ^^), vente des affaires et envol !

Envie de faire pareil : d’oser quitter votre job ? Voici 10 raisons de se lancer

Il-y-a aussi des « vacanciers », néanmoins ils se distinguent par le choix d’un voyage à la roots, avec de l’aventure et de l’autonomie.

Ici c’est pas Club Med-food-à-gogo-alcool et gros-dodo LOL, encore que je réserverais bien pour dans 9 mois.

Voyager génère de très nombreuses émotions et sollicite l’utilisation – pro-active obligatoirement , de toutes les facultés intellectuelles et sensorielles. Ce fut le cas tout particulièrement en Inde, en tant que femme seule.

A chaque sortie en dehors de l’hôtel, l’instinct est en mode « ON » et le cerveau ne peut déconnecter avant le retour au « nid ».

Cette permanente attention, toutes vannes sensorielles ouvertes, vous ponctionne une énergie qui en elle-même est nourrissante pour l’esprit, mais qui vous vide néanmoins. Les temps de repos sont donc vitaux.

On dit que le voyage forme la jeunesse. En pratique cela signifie qu’on apprend à « conduire » ses émotions : conduite douce, attentive, à 10h10. ^^

Alors mes ami(e)s je vous partage en 10 points

CARTE D’identité du BACKPACKER en 10 POINTS

 

1/ Il est bon gestionnaire de ses dépenses

Qui est capable de dépenser ses économies avec suffisamment de parcimonie et de bon sens pour tenir sur plusieurs mois comme prévu ?

Le backpacker n’ayant plus (ou plus beaucoup) de revenus ; ses dépenses deviennent mesurées et réfléchies afin de tenir dans la durée. Au moins une reconversion possible 😉

2/ Dormeur tout-terrain!

Plus d’excuses aux invitations ; il peut dormir même sur le carrelage !

Le backpacker est sorti de sa zone de confort depuis longtemps et il n’hésite pas à tester ses limites. Il privilégie les dortoirs pour faciliter les rencontres. Finalement la couette en duvet d’oie et le sur-matelas c’est surfait hein ?…

 

3/ Sociable avant tout !

Tu voulais rencontrer du monde? C’est fait ! En auberge de jeunesse, tant que tu ne dors pas, t’es en mode guest-relation manager 24/24. Pour sûr, la vie en communauté révélera tes qualités et si tu ne les avais pas ; elles vont vite venir! Animateur, médiateur, confident, conseiller…

 

4/ Fin observateur des prix à la consommation

Un routard va analyser les prix dans les commerces, les restaurants… du point de vue des locaux. On ne pourra plus l’avoir. Quoi ? Un menu à 25 sol ? Les locaux mangent pour 7 ! Attrapes-touristes va ! Il en sera de même pour la qualité. Quoi ? Un plat décongelé réchauffé au micro-onde ? Les locaux cuisinent dans la rue bien mieux que ça ! Attrapes-touristes va !

Arrghhh ça rend exigeant d’aimer les choses simples.

5/ Un grand aventurier autonome

Prendre le bus local pour aller au musée ou visiter un temple, se sera toujours moins cher, exotique et plus rapide que de suivre un groupe de 15 avec un guide et son fanion ! Le backpacker sait s’orienter, utiliser les transports publics où qu’il soit, et organiser lui-même ses journées. Un vrai petit homme d’affaires avec son notebook et son crayon.

 

6/ Z’avez-pas vu charlie ?

Le routard se fond dans la foule… Bon ok, celui-là avec sa face de caucasien il repassera… Mais tout seul dans son bus local puis seul à arpenter les quartiers grouillants et les marchés de la ville… c’est sûr on ne fera pas attention à lui.

7/ LESS IS MORE

Voyager plusieurs mois avec seulement 14 kg ; ça fait de vous le pro du tri et du rangement ! Et pour une femme n’en parlons pas : vous êtes la femme parfaite hein? La société consumériste va vous rejeter. Grr, il faut toujours qu’il y ait un revers de médaille !

 

8/ Ego en sourdine, on vise le pratique et le secure

Bon c’est vrai que le look ne plairait pas à Christina Cordula, mais le-vôtre est fonctionnel, discret et secure… Réussir à s’intéresser à autre chose qu’à son look le matin, où la marque de ses chaussures… c’est une vraie bouffée d’oxygène ! Et finalement, sortie de nos pays industrialisés, tout le monde se fou de votre apparence.

9/ Le routard… l’ami de tous

Plus besoin de guide Lonely Planet… le backpacker fonctionne à l’instinct, suivant ses rencontres et ses échanges avec les locaux. Quoi de mieux pour être avisé des meilleurs bons plans et recevoir des recommandations ? Si vous le cherchez, vous le trouverez en pleine discussion avec ce vendeur à la sauvette, ou encore cette mama dans la rue… Ou encore à jouer au ballon avec ces enfants… ^^

 

10/ Eloge de sa lenteur

Quand on a du temps, on prend le temps. Et même si on n’a pas le temps, savoir le prendre est important. Car le temps c’est notre plus grande richesse. Le voyageur au long cours l’a bien compris, c’est d’ailleurs pour cela qu’il s’est offert un break de plus de quinze jours…

 

Etes-vous un backpacker ? Pourriez-vous l’être ?

A vos commentaires, prêt ? Partez !

Affectueusement,

Woman on tour

A propos de woman on tour

Woman on tour (Marie-France pour les intimes) est entrepreneur nomade, globetrotteuse, hypnothérapeute et pranathérapeute. C'est une jeune femme sensible, qui après avoir été carriériste et connu le succès souhaité, traverse un burn-out et une mise au placard. Elle choisit alors de se créer une nouvelle vie et part faire un tour du monde seule en sac à dos. Elle en ressort grandie, éveillée. Aujourd'hui elle accompagne les femmes de tous âges désireuses d'emprunter le chemin de l'émancipation authentique. Son crédo : l'intelligence émotionnelle et spirituelle au service d'un succès cohérent dans la vie ! contact : womanontour@womanontour.com

Recommended for you

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *